Comment se débarrasser intelligemment de son ancien téléphone ?

Chaque année les constructeurs de téléphones mobiles sortent les derniers modèles à la pointe de la technologie, et par extension à la mode. La tentation de changer de smartphone est omniprésente, surtout chez les jeunes qui veulent toujours le dernier iPhone ou le dernier Samsung.

En moyenne les français changent de téléphones tous les deux ans, même si leur mobile n’est pas arrivé en fin de vie. Cette pratique a bien évidemment des conséquences, notamment écologiques. Le problème du recyclage se pose mais d’un point de vue personnel, comment tirer le meilleur parti de ses anciens mobiles ?

Pourquoi se débarrasser de son ancien mobile ?

Nous sommes tous attachés à nos anciens mobiles, mais rendons nous à l’évidence: nous nous pouvons pas tous les garder. Quel est l’intérêt de conserver son vieux mobile si ce n’est encombrer ses tiroirs ?

Faire le deuil de ses anciens appareils permet d’une part de récupérer de l’argent (si vous décidez de le vendre), et d’autre part vous pouvez apportez votre contribution en le donnant à des associations par exemple. Même endommagés, mais toujours fonctionnels, les associations se chargeront de réparer votre vieux mobile et il finira entre les mains d’une personne qui n’a pas les moyens de s’en offrir un mais pour qui il est important d’être connecté.

Le revendre à un particulier

Revendre son téléphone à un particulier est probablement la solution qui nous viendrait en tête la première, mais ce n’est pas toujours la plus simple. D’abord il faut s’assurer d’avoir bien réinitialisé son téléphone de façon à ce que le nouvel acquéreur ne puisse pas accéder à vos photos ou autres documents personnels.

Ensuite il faut s’occuper de prendre des photos de son appareil, de rédiger et de poster une annonce sur un site de revente entre particuliers comme leboncoin.

Enfin, il faut gérer la transaction avec les potentiels acheteurs, se déplacer pour la vente et puis surtout faire attention aux arnaques! C’est une pratique malheureusement très répandue dans le milieu de la vente de téléphones entre particuliers. Il faut être très vigilant.

Le revendre à un professionnel

Afin de se faciliter la vie, il est possible de se faire reprendre son ancien mobile par un professionnel. Certains opérateurs ou fabricants proposent le rachat de votre ancien téléphone lorsque vous en rachetez un nouveau ou souscrivez à une de leurs offres.

Ces opérations sont assez souvent ponctuelles et il faut être au courant de ce qu’il se fait au moment où vous vendez.

Une autre solution intéressante est de revendre son smartphone à des professionnels du recyclage. C’est une solution très intéressante pour ceux qui n’ont pas envie de perdre leur temps avec le processus de revente, tout en s’assurer de récupérer de l’argent.

Vendre son téléphone avec la reprise mobile, c’est l’assurance de le vendre immédiatement tout en faisant un geste écologique pour la planète. Gardez simplement en tête que vous le vendrez un peu moins cher qu’à un particulier.

Le donner à une association caritative

Les associations caritatives se feront un plaisir de récupérer vos anciens mobiles! Pourvu qu’ils fonctionnent un minimum, ils pourront toujours s’occuper de les réparer avant de les redistribuer dans leur réseau. Si vous n’avez pas besoin de l’argent de la revente de votre mobile, ou si vous estimez qu’il est vraiment trop vieux et qu’il n’a plus de valeur marchande, c’est un excellent moyen de faire une contribution humanitaire!

Vous pouvez par exemple contacter Emmaüs, qui s’occupera de votre téléphone.

Conclusion

Nous avons vu qu’il existe plusieurs solutions pour se débarrasser des anciens téléphones. Chacun choisira la solution qu’il préfère, entre vente aux particuliers, vente aux professionnels, ou don à des associations. C’est une question de compromis entre argent / temps / aspirations écologiques et caritatives.

Ne laissez plus dormir vos appareils dans vos tiroirs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *